Luc 10,1-11(12)

Évangile selon Luc, chapitre 10, versets 1 à 11(12), le texte

Pistes en vue de la prédication (commentaire, exégèse)

La face du disciple devant la face du maître … la face de l’autre – présence réelle du maître : l’enjeu déterminant est le face-à-face entre paix et paix, paix donnée et paix reçue ; c’est le sens profond du cercle herméneutique ou kérygmatique. Jésus « désigne », « installe » : la vocation est une installation est une consécration. Pour François Bovon c’est un envoi préparatoire, une « formation, un exercice, une répétition générale ». J’en doute : avant Pâques est après Pâques, et Dieu après le Christ est Dieu avant le Christ (cf. Prologue de Jean). La rencontre avec Dieu et sa parole n’est jamais un exercice ; elle est toujours absolue. La succession apostolique remonte autant à Abraham, Isaac, Jacob et Moïse qu’à Pierre. Et « l’enfant de paix » du v. 6 est enfant de paix avant que repose sur lui la paix qui lui est apportée. La nouveauté est cette conscience du face-à-face (christologique) de paix à paix qui rend manifeste l’imminence du Règne de Dieu.

Le canevas de la prédication

Évangile selon Luc, chapitre 10, versets 1 à 11(12), le texte (TOB)

“1 Après cela, le Seigneur désigna soixante-douze autres disciples et les envoya deux par deux devant lui dans toute ville et localité où il devait aller lui-même. 2 Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. 3 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 4 N’emportez pas de bourse, pas de sac, pas de sandales, et n’échangez de salutations avec personne en chemin. 5  »Dans quelque maison que vous entriez, dites d’abord : Paix à cette maison. 6 Et s’il s’y trouve un homme de paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. 7 Demeurez dans cette maison, mangeant et buvant ce qu’on vous donnera, car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. 8 « Dans quelque ville que vous entriez et où l’on vous accueillera, mangez ce qu’on vous offrira. 9 Guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur : Le Règne de Dieu est arrivé jusqu’à vous. 10 Mais dans quelque ville que vous entriez et où l’on ne vous accueillera pas, sortez sur les places et dites : 11 Même la poussière de votre ville qui s’est collée à nos pieds, nous l’essuyons pour vous la rendre. Pourtant, sachez-le : le Règne de Dieu est arrivé. 12  »Je vous le déclare : Ce jour-là, Sodome sera traitée avec moins de rigueur que cette ville-là.” (Luc 10,1-12 TOB Traduction oecuménique de la Bible)