Luc 10,1-11(12)

Évangile selon Luc, chapitre 10, versets 1 à 11(12), le texte

Pistes en vue de la prédication (commentaire, exégèse)

La face du disciple devant la face du maître … la face de l’autre – présence réelle du maître : l’enjeu déterminant est le face-à-face entre paix et paix, paix donnée et paix reçue ; c’est le sens profond du cercle herméneutique ou kérygmatique. Jésus « désigne », « installe » : la vocation est une installation est une consécration. Pour François Bovon c’est un envoi préparatoire, une « formation, un exercice, une répétition générale ». J’en doute : avant Pâques est après Pâques, et Dieu après le Christ est Dieu avant le Christ (cf. Prologue de Jean). La rencontre avec Dieu et sa parole n’est jamais un exercice ; elle est toujours absolue. La succession apostolique remonte autant à Abraham, Isaac, Jacob et Moïse qu’à Pierre. Et « l’enfant de paix » du v. 6 est enfant de paix avant que repose sur lui la paix qui lui est apportée. La nouveauté est cette conscience du face-à-face (christologique) de paix à paix qui rend manifeste l’imminence du Règne de Dieu.

Le canevas de la prédication

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>