L’Avent – Au fil de la vie, avec Pierrot qui découvre les fêtes chrétiennes

Pour découvrir les fêtes chrétiennes et en ce temps de l’année l’Avent et Noël,

voici une page facebook qui présente entre autres d’un livre pour enfants et adultes qui leur permet de parler de leur histoire de vie :

« Les fêtes chrétiennes – Au fil de la vie, avec Pierrot »

Avec dessins et textes explicatifs.

« Au fil de la vie – Pierrot et les fêtes chrétiennes » (Amélie Buri et Armin Kressmann ; Office protestant d’édition OPEC)

« Au fil de la vie – Pierrot découvre les fêtes chrétiennes »

Ce livre s’adresse d’abord aux enfants et leurs familles, mais aussi aux professionnels de l’enseignement et de l’éducation. Il évoque les fêtes chrétiennes les plus importantes. D’un côté, par les dessins et un texte très simple, il évoque ces fêtes à  partir d’un contexte de vie d’une famille actuelle, comme peuvent l’être les familles aujourd’hui. De l’autre côté, il présente le fondement biblique de ces fêtes et donne des explications sur leur sens et leur  signification pédagogique  possible. Il veut faire parler entre eux les membres d’une famille ou d’une groupe d’enfants d’origines diverses. Il n’a pas l’intention de donner des réponses définitives, mais souhaite valoriser ce qui fait les richesses des histoires de familles particulières.

Armin Kressmann et Amélie Buri

#‎LivreAVivre‬ ‪#‎CrêtBérard‬ ‪#‎FêtesChrétiennes‬ ‪#‎LivreEnfants‬ ‪#‎Bible‬ ‪#‎AmélieBuri‬ ‪#‎ArminKressmann‬ ‪#‎OPEC‬ ‪#‎EERV‬

Les passages de la vie (rites de passage) et les fêtes chrétiennes

Luc 2,1-21 et 18,15-17 – Méditation de Noël : « Les gens amenait à Jésus les nouveau-nés … pour qu’ils les touche … »

Un enfant …

Il est là …

On ne connaît pas le père, … mais l’enfant est là …

L’ange avait dit à Joseph d’assumer la paternité …

… parce que tout enfant qui est là … est un enfant voulu par Dieu.

Et Joseph assume …

L’enfant est là …

Il est sur la paille, dans une mangeoire …

Même si les hommes ne l’accueille pas …

… il participe à la création … la création toute entière ; il en fait partie.

Elle le reçoit, elle l’entoure, elle l’accueille …

… parce que tout enfant fait partie de la bonne création …

Sans lui, la création ne serait pas ce qu’elle est …

Davantage :

tout enfant,

quel qu’il soit,

n’est pas seulement créé, voulu par Dieu,

mais crée à son image …

L’enfant, tout enfant ressemble à Dieu …

C’est ça qui fait la sainteté, sa sainteté, notre sainteté …

L’enfant s’appelle : « Dieu sauve » ; Jésus, en hébreu.

L’enfant est notre salut ….

… Tout enfant est salut …

En l’enfant, en cet enfant, nous sommes tous enfants de Dieu …

Nous sommes tous, vous, moi, chacun, chacune, voulu par Dieu …

Et nous faisons tous, chacun, chacune, vous, moi, partie de cette grande création …

Nous sommes création …

Nous sommes bonnes création …

L’enfant s’appelle « Dieu sauve » …

Le salut … ?

« Je vous le déclare, qui n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un enfant … n’y entrera pas »

Je vous le déclare, qui n’accueille pas l’enfant …

n’entrera pas dans le Royaume de Dieu …

Le Royaume de Dieu ?

Le salut, le bonheur, soi-même, la vie, sa vie …

… qui n’accueillera pas sa vie, soi-même …

… soi-même comme enfant …

… comme donné, comme voulu, comme créé,

… … comme enfant de Dieu …

… et qui n’accueillera pas autrui

… comme donné, voulu, créé …

… saint, précieux, digne …

… autrui comme enfant de Dieu …

… soi-même comme un enfant de Dieu …

 … n’entrera pas dans le Royaume de Dieu ?

Comme un enfant … ?

L’enfant, comment accueille-t-il la vie, sa vie, et le monde, et soi-même, et autrui ?

« Les gens amenait à Jésus les nouveau-nés … pour qu’ils les touche … »

Pour qu’ils les touche …

Toucher Dieu … et être touché par Dieu …

… … …

Toucher et se laisser toucher !?

Se laisser toucher par soi-même, et les autres …

… les émotions

… le monde …

… autrui …

… la parole …

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix à vous … en qui Dieu se plaît … »

 … toucher et être touché, modeler et être modelé,

… créer et être créé, re-créé,

… naître et renaître …

… être nouveau-né …

Pour l’enfant,

tous les jours,

… c’est Noël !

Armin Kressmann 2013

(Suite à l’exégèse

Luc 2,1-20(21) « Pour Dieu tout enfant est légitime, quoi qui soit arrivé à lui ou à sa maman »

Luc 2,1-20 ; le texte (TOB)

Luc 2,1-20(21) « Pour Dieu tout enfant est légitime, quoi qui soit arrivé à lui ou à sa maman » ; notes exégétiques et homilétiques (commentaire)

« La réalisation de soi, « le salut », est une réalisation de l’enfant qui naît en nous ; vivre est faire naître l’enfant en nous. Le lieu en est la mangeoire, la crèche de toute la création. Cependant, le chemin passe par le Christ (messie ; « laissez venir les enfants à moi »), la croix et la résurrection (et non l’Église). »