L’Église de Bartimée (Marc 10,46-52)

Marc 10,46-52 (Mc 10,46-52) – Seigneur, tu nous as aujourd’hui invités à rencontrer Bartimée (prière)

(Prière d’intercession formulée à partir de l’évangile selon Marc, chapitre 10, versets 46-52)

Seigneur, tu nous as aujourd’hui invités à rencontrer Bartimée.

Il t’a appelé, il t’a demandé de l’aide …

Tu l’as entendu, tu lui a répondu, tu l’as sauvé ;

tu l’as sauvé parce qu’il a cru en toi et les forces qui viennent de toi.

Il a retrouvé la vue.

Il est devenu ton compagnon

et il t’a suivi sur ton chemin.

Tu nous proposes de faire la même chose, nous,

de faire comme Bartimée a fait :

de demander de l’aide quand nous en avons besoin

et d’aider ceux et celles qui nous la demandent à nous.

Tu comptes sur nous

et tu nous dis que nous sommes capables de faire ce que tu as fait.

Oui, Seigneur, c’est volontiers que nous voulons te suivre,

comme Bartimée,

et faire du bien là où c’est nécessaire.

Ouvre-nous les yeux,

pour que nous voyions ceux et celles qui ont besoin de nous,

pour que nous voyions quand quelqu’un est triste,

ou malade,

ou isolé, écarté, exclu,

pauvre ou maltraité.

Aide-nous à soulager leurs souffrances,

ici chez nous et ailleurs dans le monde.

C’est possible, parce qu’avec toi, tout est possible.

Merci, Seigneur, c’est bien que tu es là,

aujourd’hui, et demain, et pour toujours.

Amen

Armin Kressmann 2015

Évangile selon Marc, chapitre 10, versets 46-52 La guérison de l’aveugle Bartimée

“ Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l’aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier. Apprenant que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! » Beaucoup le rabrouaient pour qu’il se taise, mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus s’arrêta et dit : « Appelez-le. » On appelle l’aveugle, on lui dit : « Confiance, lève-toi, il t’appelle. » Rejetant son manteau, il se leva d’un bond et il vint vers Jésus. S’adressant à lui, Jésus dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui répondit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » Jésus dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt il retrouva la vue et il suivait Jésus sur le chemin.” (Marc 10,46-52 TOB)

Texte du dimanche 25 octobre 2015, culte à 10h à Rougemont, ouverture du culte de l’enfance