L’Église et la communauté des humains – Une confession de la foi

Comme communauté seulement l’Église a sa raison d’être.

Je suis un communautarien radical.

Et c’est l’universalisme de mon communautarisme qui fait de moi un libéral,

comme, – toute proportion gardée en ce qui me concerne à son égard, qui suis-je, devant lui ? -, l’évangéliste Matthieu :

faire des humains membres de la communauté des humains.

Et si ce n’est que, devant l’échec qui est le mien, dans ma foi … en Jésus Christ …

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>